PERCEPTIONS PHOTOGRAPHIQUES - Dominique ROUX - Ceci n'est pas mon corps

du 20/05/2010 au 26/06/2010

Dans cette installation Dominique Roux met en  résonance l’univers religieux et l’univers chirurgical. Il revisite l’histoire de l’art qui a souvent questionné et représenté le corps dans sa dimension religieuse (Cène, Piétas, Descentes de croix, Vanités), ou médical (leçons d’anatomie, dessins anatomiques, cabinets de curiosité).

 
  PERCEPTIONS PHOTOGRAPHIQUES - Joyce PENELLE - Fiat Lux

du 20/05/2010 au 26/06/2010

Joyce Penelle a passé de longues heures à assister à des opérations chirurgicales. Mais où d’autres tourneraient de  l’œil face à la  terrible ouverture des corps, son œil a su tourner autour de l’acte chirurgical pour le transfigurer par l’acte photographique en des clairs- obscurs d’une grande plasticité. Attentive à la beauté du geste elle donne à ces opérations une véritable dimension de rituel destiné à redonner la vie.
 
  PERCEPTIONS PHOTOGRAPHIQUES - Marie-France LEJEUNE - Horizons

du 20/05/2010 au 26/06/2010

 
  PERCEPTIONS PHOTOGRAPHIQUES - Catherine MARCOGLIESE - Tunnels

du 20/05/2010 au 26/06/2010

 
  PERCEPTIONS PHOTOGRAPHIQUES - Philippe DOMERGUE

du 20/05/2010 au 26/06/2010

 
  Bénédicte REVERCHON 2009 - "La mue et le caméléon"

du 13/03/2010 au 15/05/2010

Préambule

Février 1992, une tournée avec un orchestre amateur en Roumanie est le point d'ancrage du travail construit ces 2 dernières années. Quelques images prises à Cluj-Napoca, juste pour garder quelques traces de cet après Ceausescu. Et puis une collection de disques vinyles de musique traditionnelle offerte par une famille de musiciens.
17 ans plus tard, de nombreux roumains ont occupé des usines et terrains désaffectés non loin de chez moi, dont celui dont sont tirées les images d'Après la pluie.


 
  Vasco ASCOLINI - En toute complicité ... avec Luca Gilli

du 16/01/2010 au 06/03/2010

Pour sa seconde exposition à la galerie Vasco ASCOLINI sera accompagné de l’un de ses plus proches amis photographes, Luca GILLI avec qui il partage une étonnante complicité visuelle. Cette exposition sera une mise en perspective de leur récents travaux, au demeurant très complémentaires, dont l’animal est le point d’orgue au sein de ce bestiaire fantastique à quatre mains. Son travail s'inscrit dans la continuité de son précédent "Bestiaire fantastique" présenté en 2007 à la galerie.

 

 
  Luca GILLI - En toute complicité... avec Vasco Ascolini

du 16/01/2010 au 06/03/2010

Première exposition à la galerie de ce jeune auteur et complice artistique de Vasco Ascolini. L'idée d'une mise en perspective de leur derniers travaux est à l'origine de cette exposition où les oeuvres, de mur à mur dialoguent entre elles. La fluidité des images de Luca Gilli jouant la complémentarité avec la rigueur de celles  de son ami Vasco. Le résultat et un bestiaire à quatre mains...


 
  Tom DRAHOS - Periphery - Périphérie

du 21/09/2009 au 21/11/2009

 

Ces images sont issues de la commande de la DATAR en 1984 et exposées pour la première fois dans le format normal.
A sa table lumineuse, dans son bloc opératoire, Tom Drahos taille, agrafe à même le tissu sensible.Et des formes neuves surgissent, s’effilochant comme nuage, avec opacité, transparence. Gothiques, ces éclats d’images ?  Un monde tourneboulé. Buildings et parkings cul par-dessus tête. Plonger dans le glauque et les hautes lumières. Chercher à voir, là où toute visibilité cesse....

 
  Tom DRAHOS - SOS

du 16/09/2009 au 21/11/2009

La démarche de ce travail est basée sur le désir de vouloir “s’engager dans le monde”, en réalisant à travers ces tableaux une espèce de commentaire, sorte de reportage subjectif et rêvé des événements et des acteurs qui le font, qu’il s’agisse de parler de la guerre, de chirurgie esthétique ou d’obésité.Tom Drahos dit vouloir opérer comme s’il s’adressait à des gens venus d’une autre planète, c’est-à-dire qu’il attend de l’autre - le regardeur - qu’il soit sans aucune idée préconçue sur ce qu’il lui montre et qu’il ait cet esprit curieux qui préside naturellement à tout découverte.

 
  Tom DRAHOS - Contre-Culture

du 16/09/2009 au 21/11/2009

Mise en perspective de deux univers où l'image règne. Celui du monde de l'Art que Tom Drahos connait bien et celui de l'imagerie populaire, sportive ou publicitaire. L'un et l'autre s'entremêle allègrement. Où est l'Art ? Evolue-t-il ? S'imprègre-t-il de ces "à-cotés" ?

 
© Galerie Vrais Rêves 2017