Philippe-Liev POURCELOT - noir \ silence

du 16/09/1994 au 15/10/1994

Surfaces sensibles au passage du temps, surfaces sensibles à la lumière qui parfois fait surgir l'arête saillante d'un mur, parfois s'efface, cédant la place à des zones sombres jusqu'à la profondeur du noir.

Les murs sont pour moi des espaces de contemplation...

 
© Galerie Vrais Rêves 2017