Luc EWEN - L'homme de Blar

du 05/03/1999 au 24/04/1999

Cette exposition "L'Homme de BLAR" a été réalisée conjointement par Luc EWEN et son collègue, et compatriote, Jean-Luc KOENIG. 

                                         ______________________________________________________

"L'homme de Blar" a été découvert en 1928 par l'anthropologue lyonnais Jean-Pierre Duchally. Recherchant une présence, depuis plus de 7 ans, dans la Région des Hautes Plaines d'Ecosse, le célèbre anthropologue, de tout temps discrédité par la communauté scientifique tant française qu'étrangère, a finalement mis à jour les vestiges d'un type de paléanthropien. Cet homme aurait vécu aux alentours de l'âge de pierre et il s'intercalerait entre l'homme de Néanderthal et l'Homo Sapiens. Mort en 1979 le docteur Duchally a légué à la science une mine de travaux d'études anthropologiques qui, grâce au Musée des Hommes, et maintenant à la galerie Vrais Rêves, est désormais accessible au public.

 
  Marlo BROEKMANS - Autoportraits 1998-2001

du 05/02/1998 au 20/05/1999

L'autoportrait est le thème choisi pour l'exposition des photographies de Marlo Broekmans. Aucun narcissisme, ni même exhibitionnisme ne se dégagent de ces images empreintes de sensualité et de poésie : les yeux clos la plupart du temps et le corps abandonné évoquent, dans une atmosphère onirique, l'introspection. Le corps se matérialise dans un fossile, dans un coquillage, parfois à peine visible, comme noyé dans l'image, ces éléments renforcent l'évocation au rêve. Egalement représenté de manière fragmentaire (le dédoublement, une tête reposant aux pieds d'un corps décapité, etc.) rappellent que la chair a sa propre histoire. Cependant, dans toutes les photographies, le temps comme le corps sont suspendus, dans un état léthargique qui n'est pas sans évoquer la méditation.
Dans ces autoportraits Marlo Broekmans prend également des postures allégoriques ; invoquant les Tarots, le Sphynx ou Devi, elle met en image un univers personnel, empreint de spiritualité, et accessible à tous.
Féminine, impériale ou fragile, Marlo Broekmans donne à voir l'image d'une femme entière et fière.Par ce travail de mise en scène du visage et du corps elle semble nous livrer bien plus que sa propre image, mais l'accès à un état de conscience supérieure : une vision absolue de ce qui se passe en elle, de ce qu'elle voit, de ce qui la regarde.
 
© Galerie Vrais Rêves 2017