Patrick BUTTICKER - Brins d’ils, Brins d’elles

du 12/05/2005 au 25/06/2005

Conscient ou non, Patrick Butticker puise dans la même source imaginaire et qualitative qui inspira jadis Klimt pour la peinture ou encore Mahler pour la musique. Dans ce jardin aux parfums musqués, les plantes les plus troublantes ne sont pas plus vénéneuses que les femmes aux formes opulentes d’où naissent les esprits tourmentés.

 
  Alain HERVEOU - Trophés et Bestiaire des Anthropodes

du 19/03/2005 au 05/05/2005

Ils sont légions les trophés.
À nos yeux ils se ressemblent tous.
Point de singularité lisible dans leur faciès d’insecte, rien qu’une identité.
Blonde aux yeux bleus? …, brun aux yeux verts? …, que nenni.
“T’as d’beaux yeux tu sais” n’est pas de leur vocabulaire.
Mais comment font ils donc pour se plaire?

 
  Jean-Baptiste CARHAIX - Danses macabres, trophées et autres vanités

du 21/01/2005 au 12/03/2005

DES VIVANTS ET DES MORTS
Pendant dix ans, Jean-Baptiste Carhaix a photographié les soeurs de la perpétuelle indulgence, un groupe d'homosexuels militants de San Francisco. La plupart sont atteints du Sida. En août 1989, il les couche pour une dernière photographie. C'est "Le grand sommeil". Le rideau tombe. En 1992, le voile funèbre se lève sur un couple de squelettes. Dans l'atelier transformé en "scène noire de l'imaginaire", il file le thème de la mort.
 
  Jean-Baptiste CARHAIX - The sisters of the perpetual indulgence

du 20/01/2005 au 12/03/2005

Le projet qu'a réalisé Jean Baptiste Carhaix avec les "Sisters of Perpetual Indulgence", entre 1983 et 1993 retentit dans l'univers de la photographie à la manière d'un "Chant Nouveau". II développe avec une emphase grandiose une fresque sur la destinée humaine qui s'accomplit aux confins du reportage et de la légende.
 
  Marc LE MENE - Sur-Photographies

du 21/10/2004 au 27/11/2004

Marc Le Mené a toujours su créer l'illusion, décaler la perception. Cette nouvelle série présentée ne déroge pas à cette règle. Le trompe-l'oeil porte cette fois-ci sur le médium lui-même. Collage, dessin ou photographie ? Le dessin est-il exécuté sur le tirage ou bien est-il installé avant la prise de vue ? L'image photographique détermine-t-elle le dessin ou est-ce le contraire ? Qui était là le premier, l'oeuf ou la poule ? Vous l'aurez compris: un astucieux mélange de technique compose ces images.
Et ultime renversement, le tirage photographique, multiple parmi les multiples, redevient une pièce unique par le caviardage de la main de l'artiste ...

 
© Galerie Vrais Rêves 2017