Jo BRUNENBERG - COLLECTIONS

du 21/05/2015 au 27/06/2015

 
  Marc H. PEVERELLI - POLACOI?

du 10/04/2015 au 16/05/2015

Après l'exposition organisée à Saint-Cyr au Mont d'or dans le cadre de "Expolaroid 2014" nous avions décidé, avec Marc H. Peverelli, de programmer une nouvelle exposition avec des pièces récentes, en avril 2015 pour "Expolaroid". Les personnes qui avaient fait le déplacement dans l'Ouest de Lyon retrouveront quelques rares oeuvres déjà présentées, moins de 10% seulement, ... C'est donc une vraie nouvelle exposition qu'il nous propose !

 
  Jean-Baptiste CARHAIX - Sang pour Sang

du 28/02/2015 au 04/04/2015

Mes images ne sont nullement blasphématoires, tout d’abord parce que je ne suis pas catholique, je suis athée. Pour ma part le « blasphème » n’existe pas ! C’est une vue de l’esprit tortueux des religieux. De plus, je n’attaque pas la figure du Christ. J’attaque ce que l’Église vaticane a fait de son image au cours des siècles : Le sang du Christ a été dilué dans des océans de sang et de ces océans de sang ont émergé des montagnes d’or ! Telle est la thématique de cette nouvelle série.
Il n’y aura jamais assez de mots et d’images pour dénoncer les crimes des religions et particulièrement ceux du christianisme en son Église catholique, apostolique et romaine.

 
  Michael MICHLMAYR - Passé composé

du 09/01/2015 au 21/02/2015

Après l’exposition “Passages” au temps présent, présentée dans le cadre de “Résonance” - à la Biennale d’Art Contemporain de Lyon - il y a quelques années Michael MICHLMAYR revient avec de nouveaux travaux dont certains réalisés cette année. Comme par le passé Michael Michlmayr organise, assemble en une seule photographie des images réalisées en des temps différents. Ce travail est donc toujours porteur de cette notion de temps, de séquences, comme dans la série des “Fenêtres”, des “gratte-ciels”ou des “escaliers automatiques”.
Pour la série “des fenêtres, qu’elles soient photographiées de nuit (les chambres) ou de jour (les tranches de vie) il assemble plusieurs vues d’une même fenêtre et crée ainsi un inventaire du temps, de la vie des occupants en une seule photographie. La fenêtre est donc devenue immeuble, la vie qu’elle évoque nous interroge et nous permet parfois, dans certaine d’entre elles, de retrouver l’artiste lui-même... Sorte de miroir pour Michael Michlmayr qui “habite” de plus en plus souvent ses propres photographies. Il affirme ainsi sa perception du temps qui passe et sa participation photographique et artistique à cette contemporanéité.

 
  Thomas KELLNER - Contacts 1997-2013

du 04/09/2014 au 08/11/2014

UN ART D'IMAGINATION


    Les images de monuments de Thomas Kellner sont le fruit d'une construction et témoignent d'une virtuose maîtrise du regard car, à la différence de ce qu'ont fait naguère David Hockney ou Stefan de Jaeger, ce n'est pas par sélection et association de clichés choisis parmi un plus grand nombre préalablement obtenus, et par leur combinaison que s'obtient l'image, mais par prises de vues successives dont chacune s'ajuste aux précédentes pour rendre visible une image virtuelle conçue par le photographe. Chaque œuvre est donc cosa mentale tout autant que création photographique. Et par là une œuvre sans déchet, car la planche contact qui la constitue n'est plus un lieu de choix, et donc d'abandon, d'images particulières, mais le lieu d'émergence d'une image qui rassemble tout ce qui a été photographié. L'aléatoire dont la photographie est ordinairement dépendante est ainsi éliminé ; dans ces images tout est de nécessité.

 
© Galerie Vrais Rêves 2017