Bernard LANTERI - SabaS

du 14/05/2009 au 27/06/2009

Les compositions photographiques de la série 'SabaS' ne comportent pas le moindre élément prélevé dans la réalité. En référence directe avec l'étymologie, les formes présentes dans la photographie proviennent uniquement de projections de lumière sur une surface neutre, une feuille de papier vierge, à partir d'une source lumineuse, une lampe électrique, et des filtres colorés. Les effets lumineux sur le papier sont photographiés, le film négatif permet la reproduction et donc l'accumulation successive de reflets sur une même image. Les formes réalisées restent ouvertes sur toutes les interprétations personnelles, mais dont aucune ne peut être constitutive de l'image. En éloignant la fixation habituelle sur la recherche du sens, cette proposition invite davantage à une perception sensible de l'image, à partir de formes et de matières purement photographiques.

 
  Annie BOTTERO - Oudjaou Kassoumay

du 14/05/2009 au 27/06/2009

Et l'Afrique fut cette fuite, ce réconfort, cette récompense. La reconnaissance de racines lointaines, d'une enfance primitive aux libres espaces sans frontières. Le bruit de la fête, aux multiples couleurs, aux danses impudiques, aux rires sauvages. Le temps immobile, la langueur, le souffle brûlant, la poussière et l'ombre douce. L'attente.
 
  Jean-Baptiste CARHAIX - Couleurs de la mort, poétiques de Barbie et Mickey business

du 12/03/2009 au 07/05/2009

Depuis 2007, je revisite les Danses macabres, trophées et autres vanités des années 92-93 mais cette-fois-ci en couleur… LA MORT s’impose, sur les cimaises, aux regards des spectateurs.  L’essentiel de mon travail photographique  parle de la mort inéluctable, de la fin d’une vie sans passeport pour l’au-delà. De cette mort, il faut en rire : je fais la nique à la Mort !

 
  Pascal MIRANDE - Les Sentinelles - 1996-1997

du 08/01/2009 au 07/03/2009

Les Sentinelles ponctuent le paysage pour interroger le spectateur sur ce qu’il voit ou ce qu’il croit connaître. Chaque endroit devient un territoire, les cailloux deviennent des rochers, les rochers deviennent des montagnes et les flaques d’eau deviennent des lacs.
A la fois miradors ou beffrois, dérisoires ou présomptueuses, les Sentinelles nous observent, scrutent de leur monde imaginaire pour que nous reconsidérions notre réalité. Cette série d’images est la première réalisée en extérieur.

 
  Pascal MIRANDE - Icares - 2002-2007

du 08/01/2009 au 07/03/2009

J’ai fabriqué des machines volantes en brindilles, ficelle et papier dans l’esprit de celle de Léonard de Vinci et des premiers avions. Les objets sont photographiés « en vol », l’absence de profondeur de champ donnant au paysage l’apparence d’un décor.

Dans les images en noir et blanc, le cadre est inspiré des daguerréotypes, pour théâtraliser l’image et concentrer le regard dans ma fiction. Chaque avion réagit différemment au vent et il faut trouver l’angle le plus opportun pour qu’il semble voler. Je cherche dans le paysage, un point de vue qui malgré le flou décrit un nouveau voyage.

En utilisant un appareil polaroid j’ai pu tricher sur la profondeur de champ. Les teintes particulières et imprévues de ce support et les paysages choisis m’ont permis de survoler un monde fantastique dans un décors de marais salant. Je recherche le cadrage qui me donnera le côté le plus dynamique de l’objet volant et une géographie sans référence d’échelle directe. Les craquelures de la terre donnent à la photographie une ambiance de planète désertique. Les petites algues et le reflet sur l’eau simulent une vue aérienne. 

Ce travail est toujours en cours…

 
  Iosif KIRALY - "Reconstructions"

du 14/09/2008 au 20/11/2008

 

Exposition organisée dans le cadre de "Lyon Septembre de la Photographie 2008"
et première exposition personnelle de cet artiste à la galerie.

 
© Galerie Vrais Rêves 2017