Valérie LEGEMBRE - La puce à l'oreille

du 16/05/2008 au 26/06/2008

Nous avions déjà travaillé ensemble lors d'expositions collectives hors les murs mais jamais à la galerie...
C'est donc une première exposition personnelle de cette artiste à Vrais Rêves.
Valérie Legembre façonne le matériau photographique à la manière d'un sculpteur dans ses séries "Scultos"  où elle met en forme, en volume, ses "peaux de photos".
Quant aux "puces", l'une de ses dernières séries, provenant d'une intervention en milieu industriel,  Valérie Legembre en explore les limites, celles de l'infinimment petit...

 
  Eduard IBANEZ - NARCISSE ou la mémoire de l'autre

du 14/03/2008 au 10/05/2008

Dans les Métamorphoses, Ovide raconte l’histoire d’un très beau jeune homme, Narcisse, qui fut procréé par le Dieu fleuve Céphise et la nymphe océane bleue Liriopé. Le devin Tirésias dit à sa mère : « Narcisse peut vivre très longtemps à condition qu’il ne se connaisse pas lui-même».
Sa beauté a éveillé l’amour, mais il a dédaigné tous ceux qui y ont prétendu. La Nymphe Echo, repoussée par Narcisse, l’a puni en le rendant amoureux de sa propre image reflétée dans les eaux d’une fontaine. Il regarda l’eau, émerveillé, et il s’éprit du reflet de son image, il chercha le reflet de ses propres désirs sur la surface brillante, miroitante devant laquelle il se trouvait. Narcisse revint se contempler à la même fontaine et il pleura, ivre de passion, devant sa propre image, et, comment pouvait-il supporter de posséder tout en ne possédant pas ? Proie du désir, il se précipita au fond de la fontaine où il se noya.»
Eduard Ibañez
(Traduction Annie Balbo et Pierre Saillard)

 
  Eduard IBANEZ - "LE MUR" ou "EL MUR"

du 14/03/2008 au 10/05/2008

Le photographe espagnol fait passer, avec la série Narcisse ou la mémoire de l’autre, un message porteur de sens, de moral mais aussi d’espoir. L’espoir que l’on retrouve dans « El Mur », le mur moins en tant que division qu’en tant que protection, bâtie avec « les mains de l’amour ». Deux symboles forts, antagonistes : l’individuel et le collectif.

Tirage baryté N&B
Format image 50 x 50 cm contrecollé sur Forex
Le mur est composé au total de 54 tirages 50 x 50 cm
soit dimension de l'installation:  900 x 150 cm
(photographies signées et numérotées)

 
  Laurent CAMUT - Qui a peur des fantômes ne sait voir la nuit

du 18/01/2008 au 08/03/2008

Qui a peur des fantômes ne sait regarder la nuit…
Apprivoiser ses craintes, donner sans retenues, oublier la différence.
Et tout devient facile.
Nul besoin de grands moyens, une lampe de bureau pour sculpter les figures,
Un drap noir pour délimiter la scène et un boîtier silencieux en guise de pinceau.
La générosité et l’aisance des sujets dans ce décor les transforment en tableau vivant.
J’y viens par petites touches, respecter l’acteur, l’ambiance.
L’orchestre ne doit pas couvrir la voix du chanteur.
Maîtriser ses gestes, éviter que le flou ne déborde trop sur le trait.
Le temps s’arrête un moment.
L’odeur du café nous rappelle à la réalité, il 10h30 c’est l’heure de la pause.
Nous sortons de l’ombre comme d’une nuit agitée, un peu groggy.
Abandonnant derrière nous le théâtre à l’obscurité… et aux fantômes.
 
  Didier DE NAYER - Images de guerre - 1 - "Guerre du Golfe"

du 15/09/2007 au 10/11/2007

Didier de Nayer, offusqué comme de nombreux citoyens, par les commentaires téléguidés et aveugles des journalistes lors de la Guerre du Golfe, d’Afghanistan ou d’Irak, et surtout choqué par l’absence d’images de photojournalistes indépendants, a décidé de «couvrir» ces événements. A sa façon évidemment.

 
  Didier DE NAYER - Images de guerre - 2 - "Guerre en Afghanistan"

du 15/09/2007 au 10/11/2007

Après les images de la destruction des tours du World Trade Center, terriblement proches d’un nouveau jeu vidéo, ou d’un film catastrophe, c’est l’horreur en direct malheureusement réelle et non virtuelle ; la folie meurtrière continue avec des bombardements ininterrompus des USA sur l’Afghanistan.

 
  Didier DE NAYER - Images de guerre - 3 - "La guerre d'Irak"

du 15/09/2007 au 10/11/2007

Délaissant Ben Laden introuvable, W. se retourne contre Saddam Hussein pour finir le travail commencé par son père !... L’ « Axe du Mal » change d’orientation et après l’Afghanistan, l’Irak est de nouveau en première ligne.

 
  Didier DE NAYER - Images de guerre - 4 - "L'après guerre d'Irak"

du 15/09/2007 au 10/11/2007

…  mais l’occupation commence et la guerre continue entre attentats, prises d'otages, exécutions sommaires, tortures et représailles... De l’autre côté le terrorisme, l’arme du pauvre, face à la technologie soldatesque. Comment croire les images ?

 
  Michel BRUNIER - "No screen, Nohere"

du 15/09/2007 au 10/11/2007

La lucarne, symbole de communication télévisuelle ou virtuelle, s’impose dans ces années de sur-consommation d’images. Comment ne pourrait-elle pas devenir source de réflexion, voire source d’indignation ou de contestation. Michel Brunier est passionné par l’information et l’image documentaire. Or il observe avec un regard critique cette lucarne et en alimente intelligemment son oeuvre comme ici son regard sur les "boat-peole".

 
© Galerie Vrais Rêves 2017