Didier DE NAYER - Images de guerre - 1 - "Guerre du Golfe"

Première rencontre, en 1983, avec cet auteur. Elle fût très rapidement suivie par une première exposition à la galerie Vrais Rêves, en 1984. Depuis cette date rencontres et expositions se sont régulièrement déroulées à Lyon, Arles ou Paris. 



 
1 - "Guerre du Golfe"
Panneau de 40 photographies

Mots-clé associés
argentique, dérision, guerre, humour, mémoire, reportage, flou.de.mouvement






 

Didier de Nayer, offusqué comme de nombreux citoyens, par les commentaires téléguidés et aveugles des journalistes lors de la Guerre du Golfe, d’Afghanistan ou d’Irak, et surtout choqué par l’absence d’images de photojournalistes indépendants, a décidé de «couvrir» ces événements. A sa façon évidemment.



En août 1990, l'Irak envahit soudainement le Koweit... Après six mois de tension internationale, marqués par un intense ballet diplomatique et des fanfaronnades diverses, le "gendarme mondial", sous le couvert de l'ONU, entraîne les autres pays à sa suite et un beau matin le monde se retrouve en guerre. Me voilà devant la télévision zappant de chaîne en chaîne à la recherche d'une information concrète et objective. Mais les discours se suivent et se ressemblent sur tous les écrans: "Logique de guerre", "guerre du droit", "gendarmes internationaux", "gentil dictateur caressant la tête de l'otage", "tubes lance-scud", "ruines et milliers de victimes", "cibles chirurgicales",... de part et d'autre, tout n'est que bluff, intox, manipulation, la propagande tous azimuts...Des commentaires à n'en plus finir d'hommes-tronc sur fond de carte du Golfe, des débats envahissants et épuisants, des avis autorisés de généraux en retraite...mais des images, point. Seuls surgissent sur les écrans blafards quelques publi-reportages, bien censurés et bien encadrés par les différents corps d'armée, quelques visites guidées, mais des images en prise avec la vérité et la réalité, aucunes. Tous les jours pendant plus d'un mois, avec Libé à la main et France-Info dans l'oreille, je suis à Paris, la tête dans le Golfe... L'événement, l'émotion s'installent en moi, je m'imagine en reportage, je me fabrique les images qui me manquent, je m’injecte mes propres images subliminales, je retourne l'information bafouée vers leurs auteurs militaires et télévisuels, et le canular d'origine se transforme en une impressionnante réalité.
 


Panneau de 40 photographies noir et blanc avec légendes appropriées.

Quelque part dans le désert avant la tempête
Bouclier humain sur  un site stratégique
Mirage en fuite vers l'Iran
Gentil dictateur caressant la tête de l'otage
Général à la retraite recyclé homme-tronc à la télé
Leurres de F-117 sur les écrans-radar irakiens
Vue d'une des fenêtres de l'hôtel Rachid
Alerte aérienne à Bagdad
Jaguar touché lors de la première attaque
Satellite espion au-dessus de l'Irak
A Mach 2 à travers les lignes de défense irakiennes
Passage d'un avion furtif
Char irakien dans le collimateur d'un Tornado
Effet d'une bombe à dépression
Station d'écoute à Akrotiri
Lancement d'un Scud
Tirs de Patriot
Rencontre explosive entre un Scud et un Patriot
Dialogue de masques à gaz à Tel-Aviv
Missile Tomahawk survolant la banlieue de Bagdad
Explosion du bunker
Image du Golfe par le satellite KH-11
AWACS en patrouille
Fusées éclairantes au-dessus des tranchées
    Explosion à Khafji
Bombardements nocturnes d'un village Kurde
F-16 sur le tarmak à Incirlik
    Raid de Jaguar sur une cible chirurgicale
Usine de lait en ruines
Demi-tour du porte-avion français obsolète en avarie
    Territoire bombardé
L'attaque terrestre
Fuite sur l'autoroute  
Reddition d'un soldat de la garde républicaine
Soldat irakien récupérant un canon dans un site gardé par l'ONU
L'oiseau englué (image d'une autre marée noire)
Marée noire sur la côte
Puits de pétrole en feu
Bush, le retour?
Coucher de soleil à Koweit City

© Galerie Vrais Rêves 2022