Eduard IBANEZ - NARCISSE ou la mémoire de l'autre

Après une première rencontre à Vrais Rêves au cours de l'année 2000, lors d'une carte blanche offerte à la galerie Spectrum de Sarragosse, nous avons décidé de poursuivre une relation plus étroite avec Eduard Ibanez car son travail nous avait beaucoup touché et intéressé. Nous poursuivons encore, à ce jour, cette aventure commune se poursuit encore aujourd'hui en 2017 !

Cette dernière exposition est la cinquième présntée à Vrais Rêves.



 
Technique
Impression Jet d'Encre Pigmentaire - Digigraphie
Texte
CV-Resume
Autres séries
NARCISSE ou la mémoire de l'autre
110x100 cm

Mots-clé associés
noir.et.blanc, portrait, graphisme, humain, matière, mémoire, technique.mixte, dessin






 

Dans les Métamorphoses, Ovide raconte l’histoire d’un très beau jeune homme, Narcisse, qui fut procréé par le Dieu fleuve Céphise et la nymphe océane bleue Liriopé. Le devin Tirésias dit à sa mère : « Narcisse peut vivre très longtemps à condition qu’il ne se connaisse pas lui-même».
Sa beauté a éveillé l’amour, mais il a dédaigné tous ceux qui y ont prétendu. La Nymphe Echo, repoussée par Narcisse, l’a puni en le rendant amoureux de sa propre image reflétée dans les eaux d’une fontaine. Il regarda l’eau, émerveillé, et il s’éprit du reflet de son image, il chercha le reflet de ses propres désirs sur la surface brillante, miroitante devant laquelle il se trouvait. Narcisse revint se contempler à la même fontaine et il pleura, ivre de passion, devant sa propre image, et, comment pouvait-il supporter de posséder tout en ne possédant pas ? Proie du désir, il se précipita au fond de la fontaine où il se noya.»
Eduard Ibañez
(Traduction Annie Balbo et Pierre Saillard)



© Galerie Vrais Rêves 2017